IGC 2020 Logo
LANGUE:

THEME

LE THEME PRINCIPAL

"La Géographie: Rapprocher les Continents"

LES AUTRES SUJETS CLES


LE THEME PRINCIPAL

La Géographie: Rapprocher les Continents

La géographie est la science des rapports entre la terre et l'humain. Il s'agit là d'une définition élémentaire de la géographie. Cependant la géographie n'est pas uniquement une science des rapports. Elle signifie également l'évaluation, l'interprétation, la prise de conscience et l'analyse. Avec toutes ces significations, la géographie est la « Reine des Sciences ».

Dans l'arène historique, la science de la géographie a été utilisée pour explorer le Monde. Pendant que les premières découvertes ont porté sur leur environnement propre, au fil du temps, les humains ont voyagé pour découvrir d'autres environnements. Ces découvertes, faites parfois pour les « merveilles » du monde ont souvent répondu aux besoins des hommes.

Lors du Petit Âge Glaciaire, sous des conditions climatiques extrêmes, les hommes ont voyagé vers des régions du monde jusqu'alors inconnus afin de trouver de nouvelles ressources. Ainsi, d'une certaine façon, les conditions climatiques défavorables du Petit Âge Glaciaire ont provoqué le début de l'ère des découvertes. Alors la Géographie a réuni les continents et les hommes.

Le fait qu'Istanbul soit localisé au croisement des continents constitue le point le plus important de cette merveilleuse signification. Le 34ème Congrès International de la Géographie qui aura lieu pour la première fois à Istanbul, dans cette ville où se rencontrent les continents, va accueillir la manière de réaliser de la façon la plus appropriée cette signification historique de la Géographie. Ainsi des collègues de tous les continents vont se réunir à Istanbul.

Allons nous rencontrer là où les continents se rencontrent!

Retour au sommet

LES AUTRES SUJETS CLES

La Mondialisation versus l'indigénisation

La définition la plus élémentaire du terme « Mondialisation » consiste en un modèle d'investissement commercial et de communication développé au cours du dernier quart de siècle. Dans ce cadre, la mondialisation vient à l'appuie des politiques gouvernementales qui permettent aux activités économiques de s'ouvrir sur les marchés locaux et internationaux afin d'assurer le développement des pays plus pauvres et d'améliorer le niveau de vie des populations. Cependant, en réalité, ces politiques ont créé un marché libre qui nuit aux entreprises locales, aux cultures locales et aux communautés humaines. Par ailleurs, il existe un aspect social, un aspect politique et un aspect légal de la mondialisation. Cette dernière représente également un lien de réciprocité pour ces phénomènes. En ce sens, la mondialisation vise à créer un monde unique du point de vue économique, politique et légal.

Par ailleurs, le concept d'indigénisation est apparu comme un trait des caractéristiques locales dans les domaines économiques, sociaux et culturels. La mondialisation et l'indigénisation, qui se manifestent en un sens comme des notions antagonistes, sont deux concepts nés de concepts absents. Il est important de protéger les différences locales qui constituent le fondement d'un monde multiculturel mais qui par ailleurs sont menacées par la mondialisation. La géographie est la science qui peut évaluer tous ces détails de la mondialisation et de l'indigénisation.

Retour au sommet

Le Changement Climatique

Le changement climatique est devenu l'un des sujets les plus importants de notre temps. Cependant, ce que c'est le changement climatique, ce qu'il implique comme problème et ses causes ne sont pas compris de tous. Avec le changement climatique naturel en cours, les effets néfastes de l'activité humaine engendrent un changement de climat qui est aujourd'hui perçu comme un problème. Le changement climatique est un processus naturel. Cependant dans le dernier siècle l'activité humaine a impacté le cours de ce changement naturel.

En effet, le changement climatique causé par l'humain est une question environnementale. La dégradation de l'environnement sous l'effet de la destruction des zones naturelles, de l'urbanisation et de l'industrialisation sont les causes anthropogéniques du changement climatique. Ainsi, l'atténuation des pressions négatives sur l'environnement diminuera également la pression humaine sur le changement climatique.

En même temps que le changement climatique, il est important de comprendre l'adaptation des conditions et déterminer les manières qui peuvent permettre aux humains de s'adapter aux conditions climatiques en mutations. La science de la géographie est une discipline scientifique important qui peut évaluer ce processus dans ses divers aspects.

Retour au sommet

La Migration et les Conflits

Un autre problème important du monde actuel est constitué par la migration et les conflits. Les problèmes politiques et en particulier ceux qui règnent dans les « régions névralgiques » causent des conflits mais aussi la migration des populations. Le trafique d'être-humains, en particulier en commençant par le Moyen Orient et l'Afrique du Nord et la traversée illégale de la Méditerranée ont des conséquences tragiques. Ces activités illégales induisent des problèmes sociaux, en particulier dans de nombreux pays européens.

Par ailleurs, les problèmes politiques et militaires qui prévalent en Iraq et en Syrie ont causé la migration des millions de personnes vers la Turquie et cette migration a donné lieu à des problèmes sociaux et économiques.

Débattre de ces problèmes, en particulier de ceux concernant le bassin méditerranéen en adoptant un point de vue géographique et en prenant une certaine distance avec les approches politiques et développer des propositions de solutions constituera un résultat important.

Retour au sommet

La Terre et les Désastres

Le système de la terre est fait de conditions totalement dynamiques. Chaque processus, des mouvements des plateaux jusqu'aux mouvements des masses constituent un composant naturel de ce système dynamique. Le processus dynamique dans l'atmosphère est aussi un composant naturel de ce processus. Les mouvements de masse qui se sont développés à travers ces processus naturels ont existé pendant des millions d'années.

Cependant, la croissance de la population mondiale et les dégâts environnementaux causés par les humains a augmenté la vulnérabilité face à ces processus naturels. Aujourd'hui, le nombre de mesure prise contre les désastres naturels ayant de plus en plus d'impact a gagné de l'importance. De l'autre côté, les désastres naturels impactant la vie humaine engendre également des pertes économiques. En ce sens, les désastres naturels font non seulement l'objet de la géographie mais aussi des sciences socio-économiques.

Retour au sommet

Les Études Eurasiennes et Moyen-Orientales

Istanbul se situe au croisement de l'Eurasie et du Moyen Orient. Cette région où de nombreuses civilisations se sont installées pendant des milliers d'années, continue d'abriter de nombreuses nations. IGC2020, en tant que congrès basé à Istanbul est inauguré pour discuter de tous les problèmes de cette région ayant des fondements scientifiques. Tous les sujets concernant la géographie humaine et physique seront traités dans ce contexte.

Retour au sommet

L'Anthropocène

Etions-nous dans la période finale d'Holocène ? Cette question a été posée fréquemment dans les dernières années au vue de la pression extrême qu'exerce l'humain sur le système terrestre et sur l'étendue de la dégradation qu'il engendre. L'humain a commencé à avoir un impact sur la biosphère particulièrement après la Révolution Industrielle. Cela a impacté les écosystèmes terrestres et l'atmosphère et a mis en ?uvre des activités qui ont engendré un changement au niveau des cycle hydrologique. La pollution de l'environnement, la perte des zones naturelles, la pollution atmosphérique, la pollution des mers et des océans et les changement climatiques, tous ces problèmes ont fait que l'humain ait causé un changement dans le système terrestre. Ainsi, le processus naturel s'est détérioré et une nouvelle ère a commencé. Cette période où l'humain est plus influent est appelée l'Anthropocène. L'Anthropocène définie l'ère géologique la plus récente de la Terre comme une période d'influence de l'humain. Selon certains auteurs, l'Anthropocène a débuté avec la Révolution Industrielle, pour d'autres elle commence après la Révolution Agraire. Quoi qu'il en soit, l'Anthropocène décrivant l'influence de l'humain sur la Terre constitue le domaine d'étude de la Géographie Physique et de la Géographie Humaine. Dans un futur proche, pour les géographes il deviendra un domaine d'étude important. Et en tant que géographes, il est impossible de rester à l'écart de ce processus. Pour cette raison, ce sujet constitue l'un des principaux thèmes de réflexion du congrès.

Retour au sommet